POLITIQUE Côte d’Ivoire : le PDCI débat de sa feuille de route pour la présidentielle de 2020

POLITIQUE Côte d’Ivoire : le PDCI débat de sa feuille de route pour la présidentielle de 2020

11 avril 20172min487
11 avril 20172min487
BEDIE.jpg

Le séminaire du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) s’est achevé samedi à Bingerville, à la veille des célébrations du 71ème anniversaire de l’ancien parti unique. Au cœur des débats : la mise en ordre de bataille du parti, mais aussi l’alliance avec le RDR d’Alassane Ouattara en vue de la présidentielle de 2020.

Trois journées de débats auront-elles suffi à répondre aux interrogations des militants ? Convoqué de jeudi à samedi 8 avril à Bingerville, le séminaire du parti présidé par Henri Konan Bédié, d’abord réservé au secrétariat exécutif avant d’être finalement élargi à la direction de la formation politique, devait permettre à la base militante de faire entendre ses inquiétudes.

Au menu des discussions et des interrogations : l’alliance avec le Rassemblement des républicains (RDR) après l’échec des deux formations alliées à former un même groupe parlementaire, malgré leur candidature commune lors des dernières législatives sous la bannière du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

« Nous voulons avoir un Pdci-Rda fort dans une alliance de RHDP forte. Pour que nous ayons un RHDP fort, il nous faut des partis forts », avait indiqué le secrétaire exécutif du parti, Maurice Kakou Guikahué, dans un communiqué publié avant l’ouverture du séminaire, auquel ont participé plusieurs personnalités du PDCI: le vice-président Daniel Kablan Duncan, l’ex-ministre Émile Constant Bombet, ou encore Charles Koffi Diby, à la tête du Conseil économique et social. … suite de l’article sur Jeune Afrique

Publié le lundi 10 avril 2017  |  Jeune Afrique

http://news.abidjan.net/h/613051.html

Le séminaire du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) s’est achevé samedi à Bingerville, à la veille des célébrations du 71ème anniversaire de l’ancien parti unique. Au cœur des débats : la mise en ordre de bataille du parti, mais aussi l’alliance avec le RDR d’Alassane Ouattara en vue de la présidentielle de 2020.

Trois journées de débats auront-elles suffi à répondre aux interrogations des militants ? Convoqué de jeudi à samedi 8 avril à Bingerville, le séminaire du parti présidé par Henri Konan Bédié, d’abord réservé au secrétariat exécutif avant d’être finalement élargi à la direction de la formation politique, devait permettre à la base militante de faire entendre ses inquiétudes.

Au menu des discussions et des interrogations : l’alliance avec le Rassemblement des républicains (RDR) après l’échec des deux formations alliées à former un même groupe parlementaire, malgré leur candidature commune lors des dernières législatives sous la bannière du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

« Nous voulons avoir un Pdci-Rda fort dans une alliance de RHDP forte. Pour que nous ayons un RHDP fort, il nous faut des partis forts », avait indiqué le secrétaire exécutif du parti, Maurice Kakou Guikahué, dans un communiqué publié avant l’ouverture du séminaire, auquel ont participé plusieurs personnalités du PDCI: le vice-président Daniel Kablan Duncan, l’ex-ministre Émile Constant Bombet, ou encore Charles Koffi Diby, à la tête du Conseil économique et social. … suite de l’article sur Jeune Afrique

Publié le lundi 10 avril 2017  |  Jeune Afrique

http://news.abidjan.net/h/613051.html