Innovation technologique : un lit « intelligent » pour réguler le sommeil des couples

Innovation technologique : un lit « intelligent » pour réguler le sommeil des couples

15 février 20191min0
15 février 20191min0
43d6617dbd196517e118032d010c9e71_L.jpg

« SmartBed » ou le lit « intelligent ». Voici l’innovation technologique mise par Ford. Une invention qui devrait révolutionner la vie de nombreux couples, a fait savoir BFMTV, ce 14 février 2019 .

« Ce petit bijou de technologie, est un lit qui empêche votre partenaire de rouler de votre côté du lit. De fait, le « SmartBed » est équipé de capteurs de pression placés dans la structure du lit, capables de détecter tous les mouvements des occupants. Grâce à ces capteurs, si votre partenaire sort de sa « zone » et se montre un peu trop envahissant, le système électronique identifie immédiatement le problème.

C’est là que le « SmartBed » démontre toute l’ampleur de ses capacités. Un système de tapis roulant installé sous le matelas se met automatiquement en route. Il permet de ramener le dormeur envahissant à sa place, une manœuvre qui s’effectue tout en douceur, selon le constructeur.

Jonas BAIKEH

« SmartBed » ou le lit « intelligent ». Voici l’innovation technologique mise par Ford. Une invention qui devrait révolutionner la vie de nombreux couples, a fait savoir BFMTV, ce 14 février 2019 .

« Ce petit bijou de technologie, est un lit qui empêche votre partenaire de rouler de votre côté du lit. De fait, le « SmartBed » est équipé de capteurs de pression placés dans la structure du lit, capables de détecter tous les mouvements des occupants. Grâce à ces capteurs, si votre partenaire sort de sa « zone » et se montre un peu trop envahissant, le système électronique identifie immédiatement le problème.

C’est là que le « SmartBed » démontre toute l’ampleur de ses capacités. Un système de tapis roulant installé sous le matelas se met automatiquement en route. Il permet de ramener le dormeur envahissant à sa place, une manœuvre qui s’effectue tout en douceur, selon le constructeur.

Jonas BAIKEH