Grève dans le système éducatif: Policiers et élèves s’affrontent à Cocody

Grève dans le système éducatif: Policiers et élèves s’affrontent à Cocody

19 mars 20194min517
19 mars 20194min517
a2c79293cdb5f0b1f27a74d988b638ec_L.jpg

Le système éducatif ivoirien est malade. Depuis près de deux mois, l’école est paralysée. La raison, des enseignants ont abandonné les salles de classe parce qu’ils estiment que leur condition sociale doit être améliorée. Un avis non partagé par le gouvernement Gon, et qui fait perdurer la situation en Côte d’Ivoire. Laquelle a viré ce jour en affrontements entre des élèves et des policiers à Abidjan.

La grève dans les écoles ivoiriennes continue et même vient de prendre une nouvelle tournure. Des élèves du lycée moderne de Cocody ont affronté des policiers postés à l’entrée dudit établissement. L’école semblait avoir repris comme l’avait annoncé la ministre Kandia Camara, mais, il n’en est rien. Bien au contraire, le spectacle auquel nous avons eu droit aujourd’hui est celui de la chasse à l’homme entre policiers et élèves à Cocody selon une vidéo relayée sur des réseaux sociaux. Les élèves munis de pierres et de sachets d’eau se sont attaqués aux hommes de police. Tandis que ces derniers ripostaient avec du gaz lacrymogène et des matraques en main.

Que s’est-il passé pour en arriver à cette scène qui déshonore l’école et les forces de sécurité en Côte d’Ivoire? Aux dires d’un témoin, des policiers ont débarqué devant le lycée moderne de Cocody. Ils se sont introduits dans l’enceinte dudit établissement pour déloger par la suite les pensionnaires des lieux. Mais, les agents de l’ordre se heurtent à la riposte des élèves qui les prennent à partie. « Les fumigènes fusent. Quelques minutes plus tard, ces policiers, face à une charge des élèves, sans peur ni hésitation à foncer sur leurs adversaires du jour, réussissent à les faire sortir de l’école. Voir des élèves de 6eme, 5eme, 4eme… j’ai vraiment été secoué en passant par là », a écrit un témoin de la scène décrite sur sa page facebook. Même situation au lycée classique de Cocody. Ici, policiers et élèves s’adonnent à une chasse à l’homme au point où l’on se croirait à un tournage de film western.

Des faits qui démontrent que la reprise des cours annoncée par le gouvernement Gon Coulibaly n’est qu’un leurre. En outre, il est important de signaler que plusieurs élèves du public à Abidjan ont quittés leurs établissements pour la rue. Ainsi l’on a pu voir errer dans les communes de Treichville, Marcory et Koumassi des élèves rassemblés en train de marcher. Les établissements privés, pour préserver leurs locaux et la sécurité de leurs apprenants, ont tous fermé

Rappelons que la Fesci, dans un communiqué rendu public, le lundi 18 mars 2019, avait annoncé des actions de grandes envergures en vue d’exiger la reprise des cours dans un bref délai. A cet effet, elle invitait à la mobilisation générale d’élèves et étudiants dans tout le pays si rien n’était fait à cette date dans le sens de la reprise des cours.

Mélèdje Tresore

Le système éducatif ivoirien est malade. Depuis près de deux mois, l’école est paralysée. La raison, des enseignants ont abandonné les salles de classe parce qu’ils estiment que leur condition sociale doit être améliorée. Un avis non partagé par le gouvernement Gon, et qui fait perdurer la situation en Côte d’Ivoire. Laquelle a viré ce jour en affrontements entre des élèves et des policiers à Abidjan.

La grève dans les écoles ivoiriennes continue et même vient de prendre une nouvelle tournure. Des élèves du lycée moderne de Cocody ont affronté des policiers postés à l’entrée dudit établissement. L’école semblait avoir repris comme l’avait annoncé la ministre Kandia Camara, mais, il n’en est rien. Bien au contraire, le spectacle auquel nous avons eu droit aujourd’hui est celui de la chasse à l’homme entre policiers et élèves à Cocody selon une vidéo relayée sur des réseaux sociaux. Les élèves munis de pierres et de sachets d’eau se sont attaqués aux hommes de police. Tandis que ces derniers ripostaient avec du gaz lacrymogène et des matraques en main.

Que s’est-il passé pour en arriver à cette scène qui déshonore l’école et les forces de sécurité en Côte d’Ivoire? Aux dires d’un témoin, des policiers ont débarqué devant le lycée moderne de Cocody. Ils se sont introduits dans l’enceinte dudit établissement pour déloger par la suite les pensionnaires des lieux. Mais, les agents de l’ordre se heurtent à la riposte des élèves qui les prennent à partie. « Les fumigènes fusent. Quelques minutes plus tard, ces policiers, face à une charge des élèves, sans peur ni hésitation à foncer sur leurs adversaires du jour, réussissent à les faire sortir de l’école. Voir des élèves de 6eme, 5eme, 4eme… j’ai vraiment été secoué en passant par là », a écrit un témoin de la scène décrite sur sa page facebook. Même situation au lycée classique de Cocody. Ici, policiers et élèves s’adonnent à une chasse à l’homme au point où l’on se croirait à un tournage de film western.

Des faits qui démontrent que la reprise des cours annoncée par le gouvernement Gon Coulibaly n’est qu’un leurre. En outre, il est important de signaler que plusieurs élèves du public à Abidjan ont quittés leurs établissements pour la rue. Ainsi l’on a pu voir errer dans les communes de Treichville, Marcory et Koumassi des élèves rassemblés en train de marcher. Les établissements privés, pour préserver leurs locaux et la sécurité de leurs apprenants, ont tous fermé

Rappelons que la Fesci, dans un communiqué rendu public, le lundi 18 mars 2019, avait annoncé des actions de grandes envergures en vue d’exiger la reprise des cours dans un bref délai. A cet effet, elle invitait à la mobilisation générale d’élèves et étudiants dans tout le pays si rien n’était fait à cette date dans le sens de la reprise des cours.

Mélèdje Tresore