ELECTIONS CNJ GRAND BASSAM 2021 : FOCUS SUR LE CANDIDAT TRAORÉ DAOUDA DIT #DAO

25 juin 20215min0

Elections CNJ Grand Bassam 2021 : Focus sur le candidat TRAORÉ DAOUDA dit #DAO

Le Ministère de la Promotion de la jeunesse vient de donner le top départ pour le renouvellement des instances du Conseil national des Jeunes de CI (CNJCI) en fin de mandat. L’élection de ces représentants départementaux est prévue pour le 4 juillet.

Au terme de ce processus, nous connaitrons les nouveaux délégués départementaux de la jeunesse. En ce qui concerne le département de Grand Bassam 4 leaders d’association seront sur le tatami pour le poste de président. Notre focus du jour est le candidat TRAORÉ DAOUDA dit #DAO de son sobriquet référencé dans l’univers de la jeunesse en CI,

QUI EST-IL ?

Daouda Traoré n’est pas méconnu de la jeunesse du département de Grand Bassam car il est le président sortant de cette institution départementale de la jeunesse.

Agé de 31 ans Daouda Traoré se dit prêt à briguer un deuxième mandat à la tête du conseil national de la jeunesse du département de Grand Bassam.

Notre candidat est titulaire d’une licence en Communication Marketing, d’un diplôme de jeune médiateur de l’Afrique de l’ouest et d’un certificat en entreprenariat obtenu à l’Institut Européen de Coopération et de développement (IECD).

POURQUOI ATTIRE-T-IL AUTANT D’ATTENTION DE LA JEUNESSE ?

Tout part dès son jeune âge au lycée,

Président du club environnement du Lycée Moderne de Bonoua et Président des Clubs d’Environnement de la Commune de Bonoua,

Le candidat a acquis plusieurs expériences extra professionnelles qui lui ont permis de développer son leadership. On pourrait citer pèle mêle quelques-unes comme son passage à la tête Association des Jeunes pour le Développement de SAMO (AJDS) entre 2010 et 2017, laquelle association reçoit sous son leadership le deuxième prix de la meilleure association de jeunesse de Côte d’Ivoire.

En 2014, Daouda Traoré sera choisi pour présider la Commission Spécialisée chargée de l’Environnement, le Cadre de Vie, Le Tourisme et l’Artisanat de l’Union de la Jeunesse Régionale du Sud-Comoé. Un peu plus tard en 2017 il sera élu Délégué départemental du Conseil National des Jeunes de Grand-Bassam. Institution qu’il conduit avec maestria.

En 2019, il intègre le Conseil régional du Sud-Comoé en qualité de Conseiller CESER et mis sur pied avec ses paires le Réseau des Conseillers Régionaux et municipaux de Côte d’Ivoire qu’il préside (RECREM-CI).

Candidat à sa propre succession, Traore Daouda se dit encore plein de ressources pour mener la jeunesse départementale de Grand Bassam à un haut niveau.

Qu’en est-il de son bilan ?

De 2017 à 2021, A la tête de la CNJ du département de Grand-Bassam, Daouda Traoré et son équipe ont permis la formation et l’insertion de 300 jeunes du département au sein des entreprises de la région et ce sans noter les stages de validation de diplôme, stage de perfectionnement et de Pre-emploi.

Il va contribuer aussi au suivi du financement de projet de plusieurs jeunes du département.

L’une des actions majeures du président Daouda sera les accords de jumelage avec les jeunes du département de Dianra, à Mankono, et avec le CNJ Ouagadougou le 10 août 2018. Ce qui lui confère le titre de seul délégué à développer la coopération nationale et internationale.

Daouda Traoré entend continuer le travail qu’il a commencé à la tête du CNJ du département de Grand-Bassam et il compte le faire à un haut niveau.

Notons que le candidat Daouda Traoré occupe le poste de Directeur des affaires administratives de VATA Côte d’Ivoire.

Ses actions sociétales et de développement de la jeunesse lui ont valu les distinctions d’Ambassadeur de Paix

Aujourd’hui sa candidature est au-delà d’un poste pour le poste, c’est un sacrifice de cœur pour la jeunesse.

 

 

https://www.atafai-info.ci/aminnien/elections-cnj-grand-bassam-2021-focus-sur-le-candidat-traor-daouda-dit-dao.html

Elections CNJ Grand Bassam 2021 : Focus sur le candidat TRAORÉ DAOUDA dit #DAO

Le Ministère de la Promotion de la jeunesse vient de donner le top départ pour le renouvellement des instances du Conseil national des Jeunes de CI (CNJCI) en fin de mandat. L’élection de ces représentants départementaux est prévue pour le 4 juillet.

Au terme de ce processus, nous connaitrons les nouveaux délégués départementaux de la jeunesse. En ce qui concerne le département de Grand Bassam 4 leaders d’association seront sur le tatami pour le poste de président. Notre focus du jour est le candidat TRAORÉ DAOUDA dit #DAO de son sobriquet référencé dans l’univers de la jeunesse en CI,

QUI EST-IL ?

Daouda Traoré n’est pas méconnu de la jeunesse du département de Grand Bassam car il est le président sortant de cette institution départementale de la jeunesse.

Agé de 31 ans Daouda Traoré se dit prêt à briguer un deuxième mandat à la tête du conseil national de la jeunesse du département de Grand Bassam.

Notre candidat est titulaire d’une licence en Communication Marketing, d’un diplôme de jeune médiateur de l’Afrique de l’ouest et d’un certificat en entreprenariat obtenu à l’Institut Européen de Coopération et de développement (IECD).

POURQUOI ATTIRE-T-IL AUTANT D’ATTENTION DE LA JEUNESSE ?

Tout part dès son jeune âge au lycée,

Président du club environnement du Lycée Moderne de Bonoua et Président des Clubs d’Environnement de la Commune de Bonoua,

Le candidat a acquis plusieurs expériences extra professionnelles qui lui ont permis de développer son leadership. On pourrait citer pèle mêle quelques-unes comme son passage à la tête Association des Jeunes pour le Développement de SAMO (AJDS) entre 2010 et 2017, laquelle association reçoit sous son leadership le deuxième prix de la meilleure association de jeunesse de Côte d’Ivoire.

En 2014, Daouda Traoré sera choisi pour présider la Commission Spécialisée chargée de l’Environnement, le Cadre de Vie, Le Tourisme et l’Artisanat de l’Union de la Jeunesse Régionale du Sud-Comoé. Un peu plus tard en 2017 il sera élu Délégué départemental du Conseil National des Jeunes de Grand-Bassam. Institution qu’il conduit avec maestria.

En 2019, il intègre le Conseil régional du Sud-Comoé en qualité de Conseiller CESER et mis sur pied avec ses paires le Réseau des Conseillers Régionaux et municipaux de Côte d’Ivoire qu’il préside (RECREM-CI).

Candidat à sa propre succession, Traore Daouda se dit encore plein de ressources pour mener la jeunesse départementale de Grand Bassam à un haut niveau.

Qu’en est-il de son bilan ?

De 2017 à 2021, A la tête de la CNJ du département de Grand-Bassam, Daouda Traoré et son équipe ont permis la formation et l’insertion de 300 jeunes du département au sein des entreprises de la région et ce sans noter les stages de validation de diplôme, stage de perfectionnement et de Pre-emploi.

Il va contribuer aussi au suivi du financement de projet de plusieurs jeunes du département.

L’une des actions majeures du président Daouda sera les accords de jumelage avec les jeunes du département de Dianra, à Mankono, et avec le CNJ Ouagadougou le 10 août 2018. Ce qui lui confère le titre de seul délégué à développer la coopération nationale et internationale.

Daouda Traoré entend continuer le travail qu’il a commencé à la tête du CNJ du département de Grand-Bassam et il compte le faire à un haut niveau.

Notons que le candidat Daouda Traoré occupe le poste de Directeur des affaires administratives de VATA Côte d’Ivoire.

Ses actions sociétales et de développement de la jeunesse lui ont valu les distinctions d’Ambassadeur de Paix

Aujourd’hui sa candidature est au-delà d’un poste pour le poste, c’est un sacrifice de cœur pour la jeunesse.

 

 

https://www.atafai-info.ci/aminnien/elections-cnj-grand-bassam-2021-focus-sur-le-candidat-traor-daouda-dit-dao.html