Côte d’Ivoire : Visite de Ouattara dans la Marahoué, un arrêté municipal portant interdiction des levées de corps et d’organisation de funérailles à Gohitafla

Côte d’Ivoire : Visite de Ouattara dans la Marahoué, un arrêté municipal portant interdiction des levées de corps et d’organisation de funérailles à Gohitafla

22 septembre 20202min47
22 septembre 20202min47
photo_1600783804-_2_.jpg

© Koaci.com – mardi 22 septembre 2020 – 14:06

 

ùLe chef de l’Etat, Alassane Ouattara, entame ce mercredi 23 septembre 2020 jusqu’au samedi 26 septembre 2020 sa dernière visite d’Etat, dans la région de la Marahoué à trente-huit (38) jours de la présidentielle.

 

En plus de la mobilisation des populations, les autorités prennent des mesures afin de faire d’un véritable succès ladite visite.

 

C’est le cas dans la localité de Gohitafla, où le maire, Youan Bi Trazié Bertrand Athanase, a pris un arrêté municipal, portant Interdiction des levées de corps et d’organisation de funérailles du jeudi 24 septembre au vendredi 25 septembre 2020 inclus.

 

Selon le premier magistrat de la commune, l’interdiction des levées de corps et l’organisation de funérailles sur le territoire communal, répondent au souci de contribuer à une « participation accrue des populations à toutes les étapes de la visite d’Etat au Président de la Republqiue à Zuénoula. »

 

Donatien Kautcha, Abidjan

© Koaci.com – mardi 22 septembre 2020 – 14:06

 

ùLe chef de l’Etat, Alassane Ouattara, entame ce mercredi 23 septembre 2020 jusqu’au samedi 26 septembre 2020 sa dernière visite d’Etat, dans la région de la Marahoué à trente-huit (38) jours de la présidentielle.

 

En plus de la mobilisation des populations, les autorités prennent des mesures afin de faire d’un véritable succès ladite visite.

 

C’est le cas dans la localité de Gohitafla, où le maire, Youan Bi Trazié Bertrand Athanase, a pris un arrêté municipal, portant Interdiction des levées de corps et d’organisation de funérailles du jeudi 24 septembre au vendredi 25 septembre 2020 inclus.

 

Selon le premier magistrat de la commune, l’interdiction des levées de corps et l’organisation de funérailles sur le territoire communal, répondent au souci de contribuer à une « participation accrue des populations à toutes les étapes de la visite d’Etat au Président de la Republqiue à Zuénoula. »

 

Donatien Kautcha, Abidjan