Côte d’Ivoire : Guillaume Soro « se cache » en France ?

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro « se cache » en France ?

30 novembre 20204min42
30 novembre 20204min42
sor-cache.jpg

Guillaume Soro

Cette affaire de Guillaume Soro pas désirable en France pourrait paraitre bien douteuse.

Suspecté d’avoir été un maillon d’un plan avec la France qui n’a finalement pas marché lors de la présidentielle du 31 octobre dernier, après un passage en Belgique, l’ancien chef de la rébellion est toujours en France, selon nos informations de sources proches de sa défense.

Lui aurait été demandé la discrétion, par qui ? Entre réseaux et services, les spéculations vont bon train.

Guillaume Soro qui, toujours selon nos informations, jouit d’au moins deux passeports avec d’autres identités, logerait dans un grand ensemble de la périphérie de Paris, la capitale française depuis laquelle, via des médias du service public et des complices de la presse hexagonale, il s’était mué dans une posture d’opposition au régime d’Alassane Ouattara jusqu’aux discours extrêmes (appel à un coup d’Etat, ndlr).

Certains confrères dont du « Journal du dimanche » (JDD) et d’ « RFI » qui avaient accès à lui n’ont plus accès.

« Il ne décroche plus sur le numéro sur lequel il était joignable, mais ça sonne encore. Il y ‘a quelques mois il expliquait être capable de se fondre dans la masse ici en France sans soucis. « , nous confie une source proche du JDD.

Un proche du député de Ferkessedougou, option possible d’un « au cas où » du système, affirme qu’il (Guillaume Soro, nldr) serait en permanence en contact avec des « agents » et qu’il aurait été rassuré que le mandat d’arrêt lancé contre lui par Abidjan, n’était que du « cinéma », à l’image de la plainte de proches d’IB déposée contre lui en France en mai dernier.

Guillaume Soro, dont la famille vit dans un pavillon en banlieue parisienne, pourrait suivre une ligne de conseil ou une feuille de route, donnée par ceux qui avaient peut-être misé sur lui.

Mahoudi Innoncent © Koaci.com – lundi 30 novembre 2020 – 09:57

 

Guillaume Soro

Cette affaire de Guillaume Soro pas désirable en France pourrait paraitre bien douteuse.

Suspecté d’avoir été un maillon d’un plan avec la France qui n’a finalement pas marché lors de la présidentielle du 31 octobre dernier, après un passage en Belgique, l’ancien chef de la rébellion est toujours en France, selon nos informations de sources proches de sa défense.

Lui aurait été demandé la discrétion, par qui ? Entre réseaux et services, les spéculations vont bon train.

Guillaume Soro qui, toujours selon nos informations, jouit d’au moins deux passeports avec d’autres identités, logerait dans un grand ensemble de la périphérie de Paris, la capitale française depuis laquelle, via des médias du service public et des complices de la presse hexagonale, il s’était mué dans une posture d’opposition au régime d’Alassane Ouattara jusqu’aux discours extrêmes (appel à un coup d’Etat, ndlr).

Certains confrères dont du « Journal du dimanche » (JDD) et d’ « RFI » qui avaient accès à lui n’ont plus accès.

« Il ne décroche plus sur le numéro sur lequel il était joignable, mais ça sonne encore. Il y ‘a quelques mois il expliquait être capable de se fondre dans la masse ici en France sans soucis. « , nous confie une source proche du JDD.

Un proche du député de Ferkessedougou, option possible d’un « au cas où » du système, affirme qu’il (Guillaume Soro, nldr) serait en permanence en contact avec des « agents » et qu’il aurait été rassuré que le mandat d’arrêt lancé contre lui par Abidjan, n’était que du « cinéma », à l’image de la plainte de proches d’IB déposée contre lui en France en mai dernier.

Guillaume Soro, dont la famille vit dans un pavillon en banlieue parisienne, pourrait suivre une ligne de conseil ou une feuille de route, donnée par ceux qui avaient peut-être misé sur lui.

Mahoudi Innoncent © Koaci.com – lundi 30 novembre 2020 – 09:57