Côte d’Ivoire : Arrestation d’Affi N’Guessan, le Commandement Supérieur précise qu’aucun de ses éléments ne faisait partie de sa sécurité

Côte d’Ivoire : Arrestation d’Affi N’Guessan, le Commandement Supérieur précise qu’aucun de ses éléments ne faisait partie de sa sécurité

19 novembre 20203min15
19 novembre 20203min15
genda3.jpg

Suite à notre article faisant cas des gendarmes qui auraient aidé Pascal Affi N’Guessan dans sa fuite, le Commandement Supérieur de la Gendarmerie Nationale, tient à faire des précisions.

Il affirme que le conducteur du véhicule du président d’une frange du FPI, au moment de son interpellation, n’est pas un Capitaine de la Gendarmerie Nationale.

« Les opérations de sécurité se font de façon concertée et coordonnée entre les différentes Forces de Défense et de Sécurité sur l’ensemble du territoire national ; Aucun gendarme ne faisait partie de la sécurité de M. PASCAL AFFI N’GUESSAN au moment des faits, encore moins un Officier de Gendarmerie comme conducteur. »

En outre, la gendarmerie dément que ses éléments ont aidé le président du conseil régional dans sa fuite tentée vers le Ghana où s’est réfugié, un autre activement recherché pour complot et défiance envers l’Etat ivoirien, Mabri Toikeuse, après la mise en place du « mort-né » Conseil National de Transition peu avant l’annonce des résultats de la présidentielle du 31 Octobre dernier, remportée dès le premier tour grace au boycott de l’opposition et à un électorat fidèle, par le candidat du RHDP, le Président sortant, Alassane Ouattara.

Par ailleurs, le Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale, le Général de Division, Alexandre Apalo Touré, porte à la connaissance des candidats au concours d’entrée dans les écoles de Gendarmerie session 2020, que les résultats de la sélection sont disponibles et peuvent être consultés sur le site internet suivant : www.ci-gendarmerie.org.La rentrée dans les écoles de Gendarmerie d’Abidjan et de Toroguhé (Daloa) est prévue pour le dimanche 22 novembre 2020 à partir de 07h30.

Donatien Kautcha, Abidjan © Koaci.com – jeudi 19 novembre 2020 – 09:26

 

Suite à notre article faisant cas des gendarmes qui auraient aidé Pascal Affi N’Guessan dans sa fuite, le Commandement Supérieur de la Gendarmerie Nationale, tient à faire des précisions.

Il affirme que le conducteur du véhicule du président d’une frange du FPI, au moment de son interpellation, n’est pas un Capitaine de la Gendarmerie Nationale.

« Les opérations de sécurité se font de façon concertée et coordonnée entre les différentes Forces de Défense et de Sécurité sur l’ensemble du territoire national ; Aucun gendarme ne faisait partie de la sécurité de M. PASCAL AFFI N’GUESSAN au moment des faits, encore moins un Officier de Gendarmerie comme conducteur. »

En outre, la gendarmerie dément que ses éléments ont aidé le président du conseil régional dans sa fuite tentée vers le Ghana où s’est réfugié, un autre activement recherché pour complot et défiance envers l’Etat ivoirien, Mabri Toikeuse, après la mise en place du « mort-né » Conseil National de Transition peu avant l’annonce des résultats de la présidentielle du 31 Octobre dernier, remportée dès le premier tour grace au boycott de l’opposition et à un électorat fidèle, par le candidat du RHDP, le Président sortant, Alassane Ouattara.

Par ailleurs, le Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale, le Général de Division, Alexandre Apalo Touré, porte à la connaissance des candidats au concours d’entrée dans les écoles de Gendarmerie session 2020, que les résultats de la sélection sont disponibles et peuvent être consultés sur le site internet suivant : www.ci-gendarmerie.org.La rentrée dans les écoles de Gendarmerie d’Abidjan et de Toroguhé (Daloa) est prévue pour le dimanche 22 novembre 2020 à partir de 07h30.

Donatien Kautcha, Abidjan © Koaci.com – jeudi 19 novembre 2020 – 09:26