Affaire ‘’A. Gouaméné porte main à Sory Diabaté’’ : Le premier vice-président de la FIF parle

Affaire ‘’A. Gouaméné porte main à Sory Diabaté’’ : Le premier vice-président de la FIF parle

27 septembre 20183min482
27 septembre 20183min482
2d754259d1751deb7cc2e0bdb93180e8_L.jpg

Invité de l’émission ‘’Radio Foot International’’ du confrère RFI en même temps que Gouaméné Alain, et l’ancien capitaine des Eléphants, Cyril Domoraud, le président de la Ligue Professionnelle de football, Sory Diabaté, a été victime d’une agression physique de la part de l’ex-gardien de la sélection ivoirienne, héros de Sénégal 92.

L’hôtel du Golf a été le théâtre d’empoignades entre l’ex-gardien des Eléphants de Côte d’Ivoire, Alain Gouaméné, et le premier vice-président de la Fédération ivoirienne de football, Sory Diabaté. L’empoignade qui était verbale au cours de l’émission ‘’Radio Foot International’’, sur la crise GX-FIF, a finalement viré à l’empoignade physique, au terme de ladite émission.

Joint le jeudi 27 septembre 2018 pour savoir ce qui s’est réellement passé, la veille à l’hôtel du Golf, Sory Diabaté est d’abord resté circonspect. « Moi, je n’ai pas envie de communiquer dans la presse sur ça. Parce que je n’ai pas envie de trop parler de ça, c’est pour cela qu’hier, j’ai évité pas mal d’appels. », nous a-t-il répondu avec une sérénité déconcertante.

Il a ensuite fait savoir qu’il a donné une suite à cette affaire. « J’ai décidé de donner une suite à ça. Nous, on a décidé de donner une suite à ça. Pour le moment, je ne vais pas me prononcer. Je n’ai pas envie d’en parler. Beaucoup de gens m’ont appelé, mais je n’ai pas envie d’en parler quoi. », a-t-il ajouté avant de souligner que la FIF suit de près le dossier. « On va regarder la question. La Fédération a décidé de regarder la question de près. Donc je ne peux pas, dans ces conditions m’exprimer sur le sujet. »

Pour terminer, il a donné des précisions sur son agression physique par Alain Gouaméné. « La seule chose, c’est qu’il ne m’a pas giflé, il m’a bousculé. C’est dommage ! »

 

Adolphe Angoua

Invité de l’émission ‘’Radio Foot International’’ du confrère RFI en même temps que Gouaméné Alain, et l’ancien capitaine des Eléphants, Cyril Domoraud, le président de la Ligue Professionnelle de football, Sory Diabaté, a été victime d’une agression physique de la part de l’ex-gardien de la sélection ivoirienne, héros de Sénégal 92.

L’hôtel du Golf a été le théâtre d’empoignades entre l’ex-gardien des Eléphants de Côte d’Ivoire, Alain Gouaméné, et le premier vice-président de la Fédération ivoirienne de football, Sory Diabaté. L’empoignade qui était verbale au cours de l’émission ‘’Radio Foot International’’, sur la crise GX-FIF, a finalement viré à l’empoignade physique, au terme de ladite émission.

Joint le jeudi 27 septembre 2018 pour savoir ce qui s’est réellement passé, la veille à l’hôtel du Golf, Sory Diabaté est d’abord resté circonspect. « Moi, je n’ai pas envie de communiquer dans la presse sur ça. Parce que je n’ai pas envie de trop parler de ça, c’est pour cela qu’hier, j’ai évité pas mal d’appels. », nous a-t-il répondu avec une sérénité déconcertante.

Il a ensuite fait savoir qu’il a donné une suite à cette affaire. « J’ai décidé de donner une suite à ça. Nous, on a décidé de donner une suite à ça. Pour le moment, je ne vais pas me prononcer. Je n’ai pas envie d’en parler. Beaucoup de gens m’ont appelé, mais je n’ai pas envie d’en parler quoi. », a-t-il ajouté avant de souligner que la FIF suit de près le dossier. « On va regarder la question. La Fédération a décidé de regarder la question de près. Donc je ne peux pas, dans ces conditions m’exprimer sur le sujet. »

Pour terminer, il a donné des précisions sur son agression physique par Alain Gouaméné. « La seule chose, c’est qu’il ne m’a pas giflé, il m’a bousculé. C’est dommage ! »

 

Adolphe Angoua