Situation socio-politique : Soro poursuit son offensive, l’opposition fait des propositions, le RHDP s’oppose

Situation socio-politique : Soro poursuit son offensive, l’opposition fait des propositions, le RHDP s’oppose

electionsci2016413 mars 20193min52
electionsci2016413 mars 20193min52
9b1f2af0805d2a3f7f8fe134e74bfa9b_L.jpg

Le projet de réforme de la Commission électorale présenté par l’opposition ivoirienne, la réaction des cadres du pouvoir en place et la guéguerre entre Guillaume Soro et ses ex-alliés du RHDP occupent l’essentiel de l’actualité sociopolitique nationale de ce mercredi 13 mars 2019.

« 48 articles pour un nouveau départ », titre le quotidien Notre voie à propos des propositions de l’opposition ivoirienne concernant la mise en place de la nouvelle Commission électorale. Dans sa parution du jour, le journal proche de la frange du Front populaire ivoirien dirigé par Pascal Affi N’guessan publie l’intégralité du projet de loi faisant cas d’une commission électorale indépendante « véritablement indépendante », avec une nouvelle appellation.  La commission électorale nationale independante (CENI). Elle  devrait être, selon les propositions des 24 partis politiques membres de la plateforme de l’opposition,  dirigée par la société civile.

« Le RHDP dit non à la plaisanterie », retorque le confrère le Patriote proche du RHDP qui traite ces propositions de l’opposition ivoirienne de surréalistes. Le confrère propose également des réactions de certains cadres du régime Ouattara qui rejettent tous en bloc, ce projet de reforme de la CEI. « L’opposition embrouille les ivoiriens avec les faux débats », indique l’Expression sur le même sujet. Lorsque le Mandat voit en ces propositions un chantage honteux.

Autre sujet qui occupe l’actualité nationale de ce jour, c’est l’actualité du président démissionnaire de l’Assemblée nationale qui continue de régler ses comptes avec ses ex-alliés du RHDP. « Soro prévient : « On va finir avec ce genre de politiciens », barre Soir Info à sa Une. « Je veux ce fauteuil-là…..je vais m’asseoir dedans », ajoute le confrère indépendant. « Situation socio-politique : Soro se confie à ses beaux-parents : le tabouret est trop petit, je veux le fauteuil », écrit pour sa part l’Inter.

 

Jean Kelly Kouassi

Le projet de réforme de la Commission électorale présenté par l’opposition ivoirienne, la réaction des cadres du pouvoir en place et la guéguerre entre Guillaume Soro et ses ex-alliés du RHDP occupent l’essentiel de l’actualité sociopolitique nationale de ce mercredi 13 mars 2019.

« 48 articles pour un nouveau départ », titre le quotidien Notre voie à propos des propositions de l’opposition ivoirienne concernant la mise en place de la nouvelle Commission électorale. Dans sa parution du jour, le journal proche de la frange du Front populaire ivoirien dirigé par Pascal Affi N’guessan publie l’intégralité du projet de loi faisant cas d’une commission électorale indépendante « véritablement indépendante », avec une nouvelle appellation.  La commission électorale nationale independante (CENI). Elle  devrait être, selon les propositions des 24 partis politiques membres de la plateforme de l’opposition,  dirigée par la société civile.

« Le RHDP dit non à la plaisanterie », retorque le confrère le Patriote proche du RHDP qui traite ces propositions de l’opposition ivoirienne de surréalistes. Le confrère propose également des réactions de certains cadres du régime Ouattara qui rejettent tous en bloc, ce projet de reforme de la CEI. « L’opposition embrouille les ivoiriens avec les faux débats », indique l’Expression sur le même sujet. Lorsque le Mandat voit en ces propositions un chantage honteux.

Autre sujet qui occupe l’actualité nationale de ce jour, c’est l’actualité du président démissionnaire de l’Assemblée nationale qui continue de régler ses comptes avec ses ex-alliés du RHDP. « Soro prévient : « On va finir avec ce genre de politiciens », barre Soir Info à sa Une. « Je veux ce fauteuil-là…..je vais m’asseoir dedans », ajoute le confrère indépendant. « Situation socio-politique : Soro se confie à ses beaux-parents : le tabouret est trop petit, je veux le fauteuil », écrit pour sa part l’Inter.

 

Jean Kelly Kouassi