Election à l’Assemblée nationale : Les députés de l’opposition boycottent le scrutin, Amadou Soumahoro en roue libre

Election à l’Assemblée nationale : Les députés de l’opposition boycottent le scrutin, Amadou Soumahoro en roue libre

electionsci201647 mars 20191min24
electionsci201647 mars 20191min24
817e3f3359d93c9677f03817aaead41a_L.jpg

Les groupes parlementaires PDCI-RDA, Vox populi et Rassemblement ont mis à exécution leur menace. Ils ont refusé de prendre part à l’élection du successeur de Guillaume Kigbafori Soro, à la présidence de l’Assemblée nationale.

En conférence de presse hier mercredi 6 mars 2019, ces derniers dénonçaient une décision unilatérale du président intérimaire Mamadou Diawara, d’imposer le principe du bulletin multiple, au détriment de la décision consensuelle du bulletin unique, du 26 février dernier, dans le cadre de ce scrutin.

Selon le président de la séance du jour, 178 députés sur les 255 que compte l’hémicycle prendront part à ce vote. Le quorum des 127 députés prévu par les Règlements du Bureau de l’Assemblée nationale étant atteint, le vote aura bel et bien lieu.

Sans surprise, le candidat Amadou Soumahoro, le candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix pourrait être le successeur de l’ex-président Guillaume Kigbafori Soro.

Jean Kelly Kouassi

Les groupes parlementaires PDCI-RDA, Vox populi et Rassemblement ont mis à exécution leur menace. Ils ont refusé de prendre part à l’élection du successeur de Guillaume Kigbafori Soro, à la présidence de l’Assemblée nationale.

En conférence de presse hier mercredi 6 mars 2019, ces derniers dénonçaient une décision unilatérale du président intérimaire Mamadou Diawara, d’imposer le principe du bulletin multiple, au détriment de la décision consensuelle du bulletin unique, du 26 février dernier, dans le cadre de ce scrutin.

Selon le président de la séance du jour, 178 députés sur les 255 que compte l’hémicycle prendront part à ce vote. Le quorum des 127 députés prévu par les Règlements du Bureau de l’Assemblée nationale étant atteint, le vote aura bel et bien lieu.

Sans surprise, le candidat Amadou Soumahoro, le candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix pourrait être le successeur de l’ex-président Guillaume Kigbafori Soro.

Jean Kelly Kouassi