Angré : Un ouvrier tué par une motte de terre et des briques

Angré : Un ouvrier tué par une motte de terre et des briques

electionsci2016417 mai 20184min473
electionsci2016417 mai 20184min473
8b6ba168e1b9915b2da50a766e46ba47_L.jpg

Un drame a été enregistré sur un chantier de construction immobilière, à Angré-Bessikoi , dans la commune de Cocody. Un jeune ouvrier de 22 ans, en la personne de Hamed Cissé, a trouvé la mort en plein boulot.

En effet, nos sources rapportent que Hamed Cissé n’est pas du genre à faire le tour de ses tontons et tanties, dans l’espoir de bénéficier d’un quelconque geste de générosité de leur part. Des gestes de générosité souvent accompagnés de propos malveillants, n’incitant plus du tout à faire le manche.

Lui, il sillonne plutôt les chantiers de constructions immobilières, à la recherche de petits contrats. C’est ainsi qu’il en décroche un à Angré-Bessikoi. Ainsi, le matin du jeudi 19 avril 2018, vêtu d’un vieux pantalon Jeans et d’un débardeur autrefois blanc, Hamed Cissé pointe présent sur le chantier. Sur instruction de son chef, il s’empare d’une pioche et commence à faire des fouilles.

A relire: Un maçon trouve la mort sur le chantier de son patron

C’est-à-dire, creuser le sol pour dégager la terre et permettre d’ériger la fondation du bâtiment à construire. En compagnie d’autres ouvriers, le jeune homme s’échine à la tâche. Tous s’encouragent en fredonnant des airs musicaux à la mode. A l’aide de coups de pioche qui vont et qui viennent, Hamed Cissé parvient ainsi à sortir du sol, une bonne quantité de terre sur une importante profondeur. D’ailleurs, il se trouve maintenant dans une énorme fosse.

Mais soudain, alors que l’on s’y attend le moins, un accident va se produire. En effet, l’énorme motte de terre, sortie du sol, s’effondre sur le pauvre jeune homme. Une motte de terre qui entraîne dans sa chute de nombreuses briques disposées le long de la fosse. L’infortuné Hamed Cissé est littéralement englouti par la terre. Sans compter surtout que les briques qui se détachent, viennent violemment s’abattre sur sa tête. Le malheureux est tué sur le coup.

C’est l’émoi total sur le chantier. Les autres ouvriers sont glacés par le drame qui vient de se produire. L’un des leurs, à l’instant débordant de vie, n’est plus désormais qu’un cadavre.

Alertés, des agents de police se rendent sur place et procèdent au constat d’usage. Puis, le corps sans vie du fouilleur est extrait des décombres et transféré à la morgue, par les services des pompes funèbres. Une enquête policière avait été immédiatement ouverte en son temps, pour éclairer sur toutes les circonstances de ce drame.

 

Madeleine TANOU

 

 

 

 

Un drame a été enregistré sur un chantier de construction immobilière, à Angré-Bessikoi , dans la commune de Cocody. Un jeune ouvrier de 22 ans, en la personne de Hamed Cissé, a trouvé la mort en plein boulot.

En effet, nos sources rapportent que Hamed Cissé n’est pas du genre à faire le tour de ses tontons et tanties, dans l’espoir de bénéficier d’un quelconque geste de générosité de leur part. Des gestes de générosité souvent accompagnés de propos malveillants, n’incitant plus du tout à faire le manche.

Lui, il sillonne plutôt les chantiers de constructions immobilières, à la recherche de petits contrats. C’est ainsi qu’il en décroche un à Angré-Bessikoi. Ainsi, le matin du jeudi 19 avril 2018, vêtu d’un vieux pantalon Jeans et d’un débardeur autrefois blanc, Hamed Cissé pointe présent sur le chantier. Sur instruction de son chef, il s’empare d’une pioche et commence à faire des fouilles.

A relire: Un maçon trouve la mort sur le chantier de son patron

C’est-à-dire, creuser le sol pour dégager la terre et permettre d’ériger la fondation du bâtiment à construire. En compagnie d’autres ouvriers, le jeune homme s’échine à la tâche. Tous s’encouragent en fredonnant des airs musicaux à la mode. A l’aide de coups de pioche qui vont et qui viennent, Hamed Cissé parvient ainsi à sortir du sol, une bonne quantité de terre sur une importante profondeur. D’ailleurs, il se trouve maintenant dans une énorme fosse.

Mais soudain, alors que l’on s’y attend le moins, un accident va se produire. En effet, l’énorme motte de terre, sortie du sol, s’effondre sur le pauvre jeune homme. Une motte de terre qui entraîne dans sa chute de nombreuses briques disposées le long de la fosse. L’infortuné Hamed Cissé est littéralement englouti par la terre. Sans compter surtout que les briques qui se détachent, viennent violemment s’abattre sur sa tête. Le malheureux est tué sur le coup.

C’est l’émoi total sur le chantier. Les autres ouvriers sont glacés par le drame qui vient de se produire. L’un des leurs, à l’instant débordant de vie, n’est plus désormais qu’un cadavre.

Alertés, des agents de police se rendent sur place et procèdent au constat d’usage. Puis, le corps sans vie du fouilleur est extrait des décombres et transféré à la morgue, par les services des pompes funèbres. Une enquête policière avait été immédiatement ouverte en son temps, pour éclairer sur toutes les circonstances de ce drame.

 

Madeleine TANOU