electionsci2016413 mars 20193min60
65272686dcc257e42bc179cd39f6f783_L.jpg

Cristiano Ronaldo a offert, le mardi 12 mars 2019, le ticket des quarts de finale de la Ligue des champions à la Juventus, en inscrivant 3 buts. Plus que l’exploit accompli par le Portugais, c’est la célébration de sa troisième réalisation après la transformation du penalty transformé qui fait débat.

 

Héros de la qualification de la Juventus Turin avec trois réalisations, Cristiano Ronaldo risque de s’attirer les foudres de l’UEFA. En effet, le Portugais a répondu aux provocations de l’entraîneur de l’Athletico, Diego Simeone, en mimant un acte sexuel, après avoir transformé le penalty qui expédiait la Juventus en quart de finale.

Fou de joie, Cristiano Ronaldo s’est mis dans la même posture que Diego Simeone avait adoptée, au match aller après l’ouverture du score. Si l’entraîneur de l’Athletico s’était touché les parties intimes pour montrer qu’il avait les « couilles », Ronaldo, lui, a carrément mimé le coït devant les tribunes.

« C’est une grande soirée pour les supporters de la Juve. Il y en a un autre qui a célébré à l’aller. Nous, nous avons répondu sur le terrain. La Juventus répond toujours sur le terrain et finalement, c’est bien nous qui avons vraiment eu des couilles pendant tout ce match », a justifié Leonardo Bonucci.

Pour son geste jugé « déplacé » au match aller, l’UEFA a infligé une amende de 20 000 euros à Diego Simeone, même si l’entraîneur de l’Athletico avait présenté des excuses. La célébration de Cristiano Ronaldo pourrait amener l’UEFA à prendre des sanctions similaires à son encontre.

 

Adolphe Angoua

Cristiano Ronaldo a offert, le mardi 12 mars 2019, le ticket des quarts de finale de la Ligue des champions à la Juventus, en inscrivant 3 buts. Plus que l’exploit accompli par le Portugais, c’est la célébration de sa troisième réalisation après la transformation du penalty transformé qui fait débat.

 

Héros de la qualification de la Juventus Turin avec trois réalisations, Cristiano Ronaldo risque de s’attirer les foudres de l’UEFA. En effet, le Portugais a répondu aux provocations de l’entraîneur de l’Athletico, Diego Simeone, en mimant un acte sexuel, après avoir transformé le penalty qui expédiait la Juventus en quart de finale.

Fou de joie, Cristiano Ronaldo s’est mis dans la même posture que Diego Simeone avait adoptée, au match aller après l’ouverture du score. Si l’entraîneur de l’Athletico s’était touché les parties intimes pour montrer qu’il avait les « couilles », Ronaldo, lui, a carrément mimé le coït devant les tribunes.

« C’est une grande soirée pour les supporters de la Juve. Il y en a un autre qui a célébré à l’aller. Nous, nous avons répondu sur le terrain. La Juventus répond toujours sur le terrain et finalement, c’est bien nous qui avons vraiment eu des couilles pendant tout ce match », a justifié Leonardo Bonucci.

Pour son geste jugé « déplacé » au match aller, l’UEFA a infligé une amende de 20 000 euros à Diego Simeone, même si l’entraîneur de l’Athletico avait présenté des excuses. La célébration de Cristiano Ronaldo pourrait amener l’UEFA à prendre des sanctions similaires à son encontre.

 

Adolphe Angoua